L’Acte jubilaire de l’Acceptation du Christ comme Roi et Seigneur a été récité solennellement le 19 novembre 2016 au Sanctuaire de la Miséricorde Divine et, le lendemain, dans toutes les paroisses polonaises cet acte de foi, confirmant le choix du Christ et scellant avec Lui l’alliance baptismale, a été répété.

L’Acte de la Réception du Christ comme Roi et Seigneur de Pologne est le moment qui marque la fin de l’Année de la Miséricorde. Le Saint-Père François dans la bulle « Misericordiae Vultus » a dit, en référence à la fermeture de la Porte Sainte du Jubilé Extraordinaire de la Miséricorde, « nous confierons la vie de l’Eglise, l’humanité entière et tout le cosmos à la Seigneurie du Christ, pour qu’il répande sa miséricorde telle la rosée du matin, pour une histoire féconde à construire moyennant l’engagement de tous au service de notre proche avenir ». Rappelant ces paroles, la Conférence épiscopale polonaise a décidé que, lors de la Solennité du Christ Roi et, la veille, au Sanctuaire de la Divine Miséricorde de Lagiewniki, on récitera l’Acte de Réception du Christ comme Roi et Seigneur spécialement préparé, qui fait aussi référence à la célébration du 1050ème anniversaire du Baptême de la Pologne, contient une profession de foi et le renoncement au mal.

Dans une lettre pastorale datée du 11 octobre, les évêques polonais ont expliqué que « il n’est pas nécessaire d’introniser le Christ au sens de le placer sur un trône et de lui donner le pouvoir ou de le proclamer. En effet, Il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs pour toujours ». Les Évêques ont expliqué qu’aujourd’hui « nous assistons à une tendance croissante à laisser Dieu en marge de la vie, ou même à s’éloigner de Dieu », ce qui Le prive des lieux et du culte qui Lui sont dus. Par conséquent, le groupe de la Commission épiscopale a indiqué, en ce qui concerne les mouvements d’intronisation, qu’il est urgent d’introniser le Christ dans le cœur des fidèles, en ranimant la foi vivante et la vie de foi.

Mgr Andrzej Czaja, président du groupe, a expliqué que l’Acte jubilaire de l’Acceptation du Christ comme Roi et Seigneur est une confirmation consciente du choix de Jésus, une déclaration sans ambiguïté en sa faveur et un renouvellement dans l’accomplissement de la vocation à la sainteté.

PODZIEL SIĘ