Les évêques polonais se réfèrent souvent au Pape François. Cela se reflète également dans les homélies, lettres pastorales et communiqués de la Conférence Épiscopale. C’est un signe de lien personnel avec le successeur de Saint Pierre, qui arrivera bientôt en Pologne.

Durant la visite „ad limina” à Rome en février 2014, le Pape François avait accueilli les évêques polonais comme des frères. Cet accueil chaleureux a encore renforcé la relation mutuelle. On peut dire que les Polonais font partie d’une des nations auxquelles s’adresse le plus souvent le Saint-Père. Sa visite à l’occasion des prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse sera un don particulier. Outre l’Italie, la Pologne est le premier pays d’Europe où le Pape François passera quelques jours.

La Pologne et les Polonais ont donc une place particulière dans le ministère du Pape François. De même, les évêques polonais se réfèrent souvent à l’enseignement du Pape François. Dans les Actes de la Conférence Épiscopale de Pologne de 2015, qui contiennent les documents de l’Épiscopat, le Saint-Père François a été mentionné plus de 70 fois. Ces dernières années, les évêques l’ont cité dans toutes les lettres pastorales (depuis début 2015, il y en a eu 11), il a également été cité dans tous les communiqués qui ont suivi les Séances Plénières de la Conférence Épiscopale de Pologne en 2015 et 2016. Le Président de la Conférence Épiscopale, Mgr Stanisław Gądecki, de même que le Primat de Pologne, Mgr Wojciech Polak se réfèrent souvent au Pape François et à son enseignement. Le pape actuel est également souvent cité dans les documents des Commissions, Conseils et Groupes Épiscopaux, qui touchent des questions morales ainsi que des problèmes sociaux.

Résumant l’année 2015 dans l’Eglise de Pologne, le Secrétaire général de l’Épiscopat, Mgr Artur Miziński, a souligné que la Conférence Épiscopale de Pologne, dans l’esprit de l’enseignement du Saint-Père François, s’est engagée dans le soutien et la défense du mariage et de la famille, ainsi que dans la défense de valeurs telles que la dignité de l’homme.

La visite du Saint-Père François en Pologne est une nouvelle occasion pour écouter attentivement son enseignement et pour le transposer dans la vie quotidienne. Les paroles du Pape que nous entendrons en juillet nous seront particulièrement chères, car prononcées en terre polonaise durant l’Année de la Miséricorde.

Père Paweł Rytel-Andrianik